acheter arrosage automatique

Gagnez du temps, installez un système d’arrosage automatique

Que vous déteniez un potager, un jardin ou un parterre de gazon, l’arrosage reste une opération indispensable dont la réussite dépend du système d’arrosage pour lequel vous avez opté. Il est vrai qu’arroser ses plantes à l’ancienne avec un arrosoir à main est une expérience enrichissante pour beaucoup.

Toutefois, lorsqu’on est une personne très occupée ou qu’on dispose d’une grande étendue à arroser, vous ne pourriez pas tenir bien longtemps de cette façon. C’est pour ces raisons que l’arrosage automatique reste l’option la plus rapide. Il suffit de choisir le bon dispositif.

Les différents arrosages automatiques

Les arroseurs statiques

Ce qui caractérise les arroseurs statiques, c’est qu’ils sont installés en un endroit précis. Pour l’installation, alors que certains modèles se posent simplement à terre, d’autres sont piqués dans le sol.

Retenez, pour ce qui est du mode d’arrosage, que les arroseurs statiques arrosent de façon circulaire. Le rayon d’action dépend de l’intensité des jets. Plus le dispositif est puissant, plus grand sera le périmètre couvert. Celui-ci peut aller jusqu’à 70m², soit une portée de 5 à 10m.

Ils demeurent tout de même des arroseurs destinés à l’arrosage de petites surfaces. Idéalement, si vous avez besoin d’un arroseur automatique pour les parterres de fleurs, optez pour celui-là.

Les arroseurs mobiles

Ils s’opposent aux précédents par leur mode d’installation et d’arrosage. En effet, pour fonctionner, ils doivent être raccordés au tuyau d’arrosage et équipés d’un arroseur. Grâce à celui-ci, il est possible de programmer à l’avance des horaires d’arrosage.

Cette fonction est d’autant plus utile que les arroseurs mobiles sont réputés être très gourmands en eau. Elle peut être supportée, dans la mesure du possible, à un régulateur de pression d’arrivée d’eau.

Pour ce qui est de leur mode d’arrosage, ils procèdent à un arrosage en pluie ; une technique appelée l’irrigation par aspersion. Cette technique est parfaite pour l’arrosage de massifs de fleurs, de pelouses ou de semis.

à Lire pour approfondir : La peinture en aérographie, comment est-ce que ça fonctionne

Les arroseurs rotatifs

Encore appelés arroseurs circulaires, ces arroseurs sont des dispositifs qu’on pose sur le sol, fixés à un trépied ou qu’on plante dans le sol. Ils doivent leur particularité à la présence de tourniquets. Ceux-ci se présentent sous forme de bras, généralement au nombre de deux ou trois, qui tournent sur eux-mêmes grâce à la pression de l’eau.

Pour un arrosage optimal, la pression doit être d’au moins 1bar et d’au plus 5bars. Grâce à cela, la surface à couvrir est plus ou moins grande, allant de 50m² à 300m². C’est donc le dispositif qu’il faut choisir lorsque vous possédez des pelouses massives.

Les arroseurs oscillants

La première caractéristique des arroseurs oscillants est d’être adaptée à un périmètre démarrant à 70m² et allant au-delà de 700m², idéalement carré ou rectangulaire. C’est un champ d’action correspondant à l’arrosage des potagers, des pelouses ou encore des jardins structurés.

Dans le principe, son installation reste fort simple. Il suffit de poser le dispositif sur le sol ou sur un trépied. Son fonctionnement est caractérisé par la dispersion de l’eau en éventail et en hauteur, assurée par des buses installées en rangée sur une rampe oscillante.

Pour voir nos sources à propos des programmateurs arrosage automatique, venez ici.