assurance-obseques-mutuelle-garantie

Comment réaliser votre assurance obsèques ?

Planifier ses obsèques n’est plus un phénomène de mode. Cela fait partie intégrante des actes de vie, au même titre que l’établissement d’un testament. C’est d’ailleurs cela qui donne toute sa légitimité à l’assurance obsèques. Celle-ci vous permettant de préfinancer vos obsèques, elle représente la formule la plus aboutie à ce jour en la matière. Sa réalisation implique tout de même le respect de certains préliminaires, depuis le choix de l’assureur jusqu’à celui des termes de votre contrat.

Pour mieux comprendre les assurances obsèques regardez cette vidéo

Choisir le bon assureur

Toute bonne réalisation d’un contrat d’assurance obsèques ne peut se faire sans que vous ayez trouvé le bon assureur. La tâche n’a cependant rien d’aisé, parce que des assureurs, il y en a tellement aujourd’hui; chacun proposant des formules aussi alléchantes les unes que les autres. Pour vous en sortir, vous avez le choix entre recourir aux services d’un courtier en ligne ou utiliser un comparateur.

Le courtier est formé pour vous trouver des offres sur mesure. Son travail consiste à défendre vos intérêts avant, pendant et après le contrat d’assurance obsèques, même si vous deviez pour cela. Le comparateur fait la même chose à quelques différences près : il s’agit d’un outil digitalisé qui réalise le travail de recherche en quelques secondes et il est entièrement gratuit.

Choisir son contrat d’assurance obsèques

Une fois le bon assureur trouvé, il faudra encore trouver la bonne formule pour votre contrat d’assurance obsèques. En l’espèce, votre assureur vous demandera de choisir entre un contrat en capital ou un contrat en prestation. C’est aussi une manière indirecte de choisir le bénéficiaire de votre assurance. Pour savoir choisir consciencieusement, faut-il encore que vous sachiez ce que renferme chaque terminologie.

Dans le cadre d’une assurance obsèques, le contrat en capital implique que vous constituez un capital d’un certain montant qui sera versé au bénéficiaire de votre choix, notamment un membre de votre famille. C’est à lui que reviendra la responsabilité de décider s’il faut vous inhumer ou plutôt passer à la crémation, dans quel cercueil vous serez enterré, quel sera votre pierre tombale, dans quel cimetière vous serez enterré, si vos cendres seront dispersées ou conservées, etc.

Sur conseil-assurance-obseque.info vous accèderez à un comparatif ainsi qu’un guide pour bien choisir votre assurance

Dans le principe, un contrat en prestation s’oppose totalement au contrat en capital. Il suppose en effet que le bénéficiaire ici n’est pas un membre de votre famille, mais plutôt les pompes funèbres de votre choix. Ainsi, le capital sera versé à l’institution auprès de laquelle vous avez préalablement convenu de tous les détails de votre inhumation. Par contre, vos proches pourront être assistés dans la réalisation des formalités administratives, bénéficier d’assistance psychologique et même d’aide domestiques pour la garde d’enfants ou d’animaux ou le ménage à domicile si vous en faites l’option à la conclusion du contrat.

Choisir son mode de cotisation

La dernière ligne droite dans le processus de réalisation de votre assurance obsèques et le choix du mode de cotisation. En l’espèce, votre assureur vous proposera  3 options.

  • Verser votre capital en une seule fois. On parle dans ce cas de prime unique.
  • Procéder à un versement périodique sur une période prédéterminée. On parle alors de prime temporaire.
  • Constituer votre capital par des cotisations mensuelles qui ne prendront fin qu’à votre décès. On parle de prime viagère.

Dans les deux premiers cas, la limite d’âge de souscription est de 70ans tandis que pour le dernier mode de cotisation, il ne faut pas avoir plus de 80 ans.

A lire aussi : J’ai acheté un appareil pour me muscler dans ma chambre, mes impressions ?