Comment lire un DPE 

Comment lire un DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique est un document qui permet de connaître la consommation énergétique d’une maison ou d’un appartement. Il permet également d’avoir une idée sur la quantité de CO2 que produisent les équipements qui sont installés dans ledit logement. Le diagnostic de performance énergétique prend en compte tous les dispositifs de chauffage et de refroidissement sur place. Il est réalisé sur demande du propriétaire par un professionnel diagnostiqueur. Mais à la fin, le document se présente sous la forme de bandes de couleurs qu’il faudrait savoir déchiffrer.

Que contient le DPE ?

Renseignements généraux

Le diagnostic de performance énergétique contient au début des informations générales. On peut ainsi lire sur le DPE l’adresse du bien immobilier et le nom du propriétaire. On y verra également des précisions sur le type de construction et la superficie. Enfin, le nom du professionnel diagnostiqueur et celui de son entreprise avec l’adresse seront également mentionnés sur le diagnostic de performance énergétique.

Liste des équipements et consommation en énergie du logement

Ensuite, une liste avec description de tous les équipements de chauffage, de refroidissement et de ventilation présents est faite. Le document donne une précision sur le type d’énergie qui est utilisée dans le logement. Cela peut être du gaz, de l’électricité, du bois ou du fioul par exemple. Après tout ceci, la consommation annuelle en énergie du logement est indiquée ainsi que la quantité de gaz à effet de serre émise.

A regarder : Cette vidéo

Recommandations

Enfin des recommandations sont faites dans le sens d’améliorer les performances énergétiques du logement. Ainsi donc, le diagnostiqueur fera une liste de travaux qui peuvent être faits si le propriétaire désire baisser la consommation en énergie de son bâtiment et par la même occasion, l’émission de gaz à effet de serre.

Les étiquettes

Le diagnostic de performance énergétique contient deux étiquettes qui donnent des informations sur les performances du bien immobilier. La première étiquette est celle de l’énergie et la seconde celle du climat. Toutes deux donnent des informations précieuses pour le diagnostic de performance énergétique.

A lire également : Nos astuces pour prendre soin de votre chien

Comprendre l’étiquette énergie

L’étiquette énergie du DPE contient sept classes énergétiques numérotées de A à G. À chaque classe est affectée une couleur qui va du vert pour la classe A (logements les plus économes) au rouge pour la dernière classe, G (logements très énergivores). La classe A correspond aux logements dont la consommation est inférieure à 50 kWh d’énergie primaire par mètre carré et par an (kWhep/m²/an). La classe G, celle des constructions les plus énergivores, comprend les logements dont la consommation excède 450 kWhep/m²/an. L’étiquette énergie qui apparait sur les DPE est semblable à celles qu’on voit sur les appareils électroménagers. Donc en suivant la flèche de graduation sur l’étiquette, on lit la consommation en énergie du logement concerné et sa classe énergétique.

Que montre l’étiquette climat ?

Elle comprend également 7 classes numérotées de A à G. Cette étiquette montre la quantité de gaz à effet de serre que le logement émet. Cette quantité est exprimée en kilogrammes équivalent gaz carbonique par m2 et par an (kégCO2/m2/an). Elle comprend aussi des bandes de couleurs qui vont du violet clair au plus foncé. Donc plus le violet désignant le logement est foncé et plus ce logement émet de gaz à effet de serre.

Suivre ce lien