climatiseurs portatifs

Comment installer son climatiseur portable?

Le climatiseur est un outil essentiel qui permet rafraîchir vos chambres, vos bureaux et salles afin de vous offrir du confort. Avec les climatiseurs portatifs, cet idéal est facile à atteindre désormais.

Ces appareils présentent la particularité d’être prêts à utiliser. Ainsi, pour leur installation, ils vous dispensent du concours d’un professionnel. Il vous suffira de suivre les consignes pour la réussir.

Le matériel essentiel pour l’installation

Pour l’installation du climatiseur portatif, il faut vous munir d’une scie cloche, d’un marteau, d’une perceuse pour pouvoir percer le mur afin de positionner la gaine d’évacuation, et la fixer.

Le processus d’installation

climatiseurs portatifs

Avant de démarrer avec l’installation de votre climatiseur portatif, prenez le soin de lire la notice pour éviter les désagréments. Quant au processus d’installation, il se fait en deux étapes.

Première étape : l’installation

Commencez par identifier l’espace du local où vous comptez positionner votre climatiseur. De préférence, placez votre appareil à proximité d’une porte ou d’une fenêtre afin de faciliter l’évacuation vers l’extérieur de l’air à travers la gaine d’évacuation (tuyau).

Vous avez aussi la possibilité de faire un trou de diamètre égal à celui du tuyau dans votre mur pour disposer ce dernier. Cette prescription qui consiste à faire coïncider les deux diamètres doit être respectée afin de limiter les fuites d’air chaud et froid.

Fixez ensuite la gaine d’évacuation de votre climatiseur puis installez-la dans le trou percé, ou par la fenêtre. Avant de finir avec cette première phase, deux choses sont importantes à savoir. Il s’agit d’éviter d’enrouler la gaine et surtout de ne jamais tenter de rallonger le gain d’évacuation.

Pour approfondir : Canicule – cette clim qui surchauffe la planète.

Deuxième étape : la mise en route

climatiseur

Le climatiseur pour être efficace doit évoluer dans un environnement hermétiquement fermé. Pour cela, il faut bien fermer les ouvertures de la salle à climatiser pour éviter tout contact entre les rayons solaires et les sources responsables de chaleur à l’intérieur de la pièce (entrée et sorite).

Ensuite, procédez à un certain nombre de vérifications. Assurez-vous qu’aucun outil n’est posé sur le climatiseur et que les gaines d’évacuations ne sont pas bouchées. N’oubliez pas de vérifier que le bac qui récupère les condensats est vide. Certains modèles sont dotés d’un réservoir d’eau, remplissez-le.

À lire …

… Une astuce encore méconnue pour préserver ses aliments