Comment fonctionne un étau 

Comment fonctionne un étau ?

Tous les outils de bricolage ont un fonctionnement bien défini. Ainsi, l’étau de bricolage, même s’il est utilisable par beaucoup et dans plusieurs domaines à un fonctionnement bien établis également. Son fonctionnement n’est pas très complexe. Cet article vous en parle.

Le mécanisme d’un étau de bricolage

Vous savez, la majorité du système mécanique des étaux de bricolage est manuel. C’est-à-dire que son fonctionnement dépend exclusivement de votre manipulation. La partie qui sert de base à l’étau est généralement fixée à une surface plane qui servira de plan pour vos travaux.

Cet outil est également construit d’un système de coulissement régulé par une manivelle rotatoire. Lorsque la manivelle est actionnée en tournant, le système de coulissement s’écarte. Cet écart peut varier de 5 cm jusqu’à 30 cm selon la capacité de la machine. Un étau régulièrement fabriqué doit comprendre tous les éléments suivants :

  • Un guide ;
  • Une enclume :
  • Une vis de réglage ;
  • Une mâchoire fixe et un corps ;
  • Une mordache ;
  • Une vis de blocage de la base ;
  • Une mâchoire mobile et
  • la manivelle.

A considérer : https://forum.copaindescopeaux.fr/viewtopic.php?t=5339

Pour le fonctionnement lui-même, vous distinguerez sur le marché quatre types d’étaux avec fonctionnement différents. Il y a des étaux pour machine-outil, des étaux pour menuiserie, des étaux à agrafe et enfin des étaux à double guidage.

Les étaux pour machine-outil

Ce type d’étau fonctionne avec un système d’amplification de sa force mécanique, un système de serrage de traction. Ce type d’étau facilite la manipulation de tous les outils ou objets travaillés. Pour un bon fonctionnement, vous devez le fixer sur une table de travail bien fixe et équilibrée.

Les étaux pour menuiserie

Cet étau est utilisé en grande partie chez les menuisiers pour travailler le bois. Ce type d’appareil se distingue des autres types surtout au niveau de la mâchoire. En effet, il est doté d’une mâchoire assez large capable de travailler les très grandes pièces.

Pour que le support du bois ne se détériore pas vite, les mordaches de l’étau sont fabriquées en matière synthétique.

Les étaux à agrafes

Pour ce type d’étau, vous n’aurez pas besoin de percer votre surface de support. En effet, c’est un étau qui est doté d’un serre-joint. Ce serre-joint permet de fixer l’étau au support de travail ce qui vous permet de le faire fonctionner, quel que soit le plan de travail. Pourvu que vous puissiez fixer votre machine. Pour l’utiliser, ce sera uniquement sur de petits objets.

A visualiser aussi : Que faire avec un décapeur thermique ?

Les étaux à double guidage

Ce type d’étau est complet. Son fonctionnement est réparti sur le tout de sa constitution. Il permet de régler grâce au cylindre qui est à double colisage. Les cylindres aident à avoir une très forte précision lors de la manipulation.

Ce type d’appareil convient pour les travaux d’intensité moyenne, mais aussi de petite intensité. Cela ne nécessite pas de réglage dans la variation des différents types de travaux.

Le fonctionnement des étaux est variable selon le type. Cependant, vous devez retenir que tous les étaux ont pratiquement les mêmes systèmes de base pour leur fonctionnement.

le-bon-etau.com