controleur domotique

Box domotique, comment ça marche ?

Un boitier domotique est un appareil qui permet de mettre les différentes composantes électroniques d’une maison en réseau. Le boitier peut se présenter sous la forme d’un appareil électronique de tous les jours. Le fonctionnement d’un box domotique se base sur des principes électroniques très simples. Quelques éclairages sur cet appareil multifonctions.

Composantes du réseau

Un réseau est composé de la centrale domotique qui est reliée aux autres appareils et composantes par une connexion câblée dans certains cas ou sans fil dans d’autres. Généralement la domotique relie des périphériques électriques binaires simples. Cela inclut les dispositifs « allumés et éteints » comme les lumières, les prises de courant, les serrures électroniques, mais également les dispositifs tels que les capteurs de sécurité qui n’ont que deux états, ouvert et fermé.

Dans des installations plus sophistiquées, on peut retrouver des appareils plus complexes. L’apparition des box intelligents a rendu l’usage du dispositif beaucoup plus intéressant avec notamment la possibilité de connecter quasiment toute la maison.

Pour que le box reçoive les informations sur la sécurité de votre domicile en temps voulu, des capteurs de mouvement infrarouges, un ou plusieurs détecteurs de fumée, une alarme et une caméra pour l’enregistrement de flux vidéos doivent être installés.

A lire : https://www.youtube.com/watch?v=6nbnr1gPwho

Principes de fonctionnement du box domotique

Pour que la domotique fonctionne, elle doit pouvoir communiquer sur une fréquence radio, par réseau filaire ou par courant porteur. Chacun de ces canaux de partage de l’information respecte certains principes.

Le filaire

Dans le cas d’un réseau filaire, toutes les composantes sont reliées par des fils conducteurs que les constructeurs appellent « bus ». Pour faire fonctionner l’installation, vous aurez recours à un protocole, notamment KNX, qui est la norme européenne.

Ce type de réseau peut être couteux si vous n’êtes pas un bon bricoleur pour le faire vous-mêmes et avez recours aux services d’un professionnel.

Ici tout savoir sur la box domotique

Le Courant Porteur en Ligne (CPL)

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire passer les informations par les câbles électriques qui composent votre installation domestique. Assez facile à faire, une installation en CPL nécessite tout de même que vous fassiez très attention aux inversions de phase.

Le principe de fonctionnement consiste à superposer une fréquence élevée (1,6 à 30 MHz) au signal électrique de la phase neutre qui est de 50 MHz.

A suivre : 3 raisons de se procurer un radiateur infrarouge

La radio

De loin l’installation la plus facile, car ne nécessitant pas de fil, la communication par radio se fait soit par les ondes (sur des fréquences en MHz) ou par infrarouge (mais ne traverse pas les murs).

Il existe plusieurs protocoles domotiques sans fil dont le Wi-fi, le Bluetooth, HomeEasy, X2D et le protocole Zigbee pour ne citer que ceux-là. Ces protocoles utilisent des fréquences différentes comme le 433 et le 868 MHz pour les ondes radio, le 868,42 MHz en Europe pour ZWave, le 433 MHz pour HomeEasy et le courant porteur ou radio 868 MHz pour X2D (protocole mixte).

Le principe de base de fonctionnement du box domotique est basé sur le canal par lequel l’information transite. En fonction de l’usage que vous souhaitez faire de votre box, le choix judicieux de ce canal déterminera le bon fonctionnement de vos installations.