19.09.2017
Turquie : les femmes battues, violées, tuées
2011-11-11 21:55:57
Yazdir

Les violences infligées aux femmes en Turquie ont dépassé un niveau alarmant sous le régime AKP du premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Selon les organisations des droits humains, chaque jour cinq femmes sont tuées par leurs proches, tandis que la Direction générale de la police enregistre un incident de violence domestique toutes les dix minutes.

Alors que la situation des femmes s’aggrave de plus en plus, le gouvernement refuse de prendre des mesures dissuasives. Au contraire, la justice encourage la violence et le « viol » prononçant des verdicts qui mettent en cause tout le système judiciaire.

Les violeurs blanchis

Le 31 octobre, la cour d'appel suprême a validé une décision estimant qu'une fillette de 13 ans avait "consenti" à son viol par 26 hommes.  Parmi les « violeurs » figuraient deux officiers de gendarmerie, le directeur de cabinet du sous-préfet, un maire, le président de la chambre agricole, le directeur adjoint de l’école primaire. L’affaire remonte à l’année 2002, lorsque cette jeune fille kurde, connue sous les initiales de N.Ç avait été retenue de force et subie un viol collectif. Les accusés ont été condamnés à des peines allant de 1 à 6 années de prison.

De nombreuses associations de défense des droits des femmes ont dénoncé ce verdict  « qui viole le système judiciaire ».

Meurtres de femmes augmentés de 1400%

Ce système judiciaire et patriarcal sous contrôle du gouvernement AKP renforce les inégalités entre les hommes et les femmes et encourage la violence qui reste impunie.

Selon la commission de l’égalité homme-femme de la municipalité de Baglar à Diyarbakir, chef-lieu du Kurdistan de Turquie, chaque jour cinq femmes sont tuées par leurs proches. Les meurtres de femmes  ont augmenté de 1400% depuis l’arrivée au pouvoir du parti AKP en 2002, dénonce cette commission.

Conseils des femmes socialistes (SKM) a affirmé que 15 femmes ont été tuées par des hommes au cours du mois d’octobre. De son coté, l’association des droits de l’homme (IHD) enregistre 143 meurtres de femmes et 82 victimes de viol dans les huit premiers mois de l’année 2011.

Un incident de violence domestique toutes les dix minutes

La Direction générale de la police confirme également la montée de la violence. 78 488 incidents de violence domestique ont été enregistrés en 19 mois entre février 2010 et août 2011, soit un toutes les dix minutes,  selon la police. Il s’agit des incidents officiellement déclarés, ce qui signifie que la violence domestique est beaucoup plus rependue.



Galerie Photo 1 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS