01.05.2017
Carter, Adams, Tutu appellent la Turquie au dialogue
2012-12-03 13:39:09
Yazdir

Une initiative de paix internationale a été lancée à Bruxelles pour la reprise du dialogue sur la question kurde en Turquie. Plusieurs personnalités internationales dont Jimmy Carter, Dalai Lama et Garry Adams ont rejoint cet appel à l’initiative de Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix.

Une conférence de presse a eu lieu lundi 3 décembre au Résidence Palace à Bruxelles pour lancer l'Initiative internationale pour la paix (IPI) avec un appel conjoint. Les signataires appellent la Turquie à reprendre le dialogue avec l' chef du PKK, Abdullah Öcalan, sous l’isolement depuis 1999 sur l’Ile d’Imrali, pour un règlement durable et pacifique de la question kurde.

La conférence de presse a été ouverte par un message vidéo de l'archevêque émérite Desmond Tutu. L’ancien juge de la Haute Cour d'Afrique du Sud, Essa Moosa, a représenté M. Tutu lors de cette conférence. 

« Mon message aux dirigeants turcs et kurdes est très simple: la paix vaut mieux que la guerre. La paix est meilleure que la guerre pour vos frères et vos sœurs, pour vous et vos enfants, pour votre pays et pour votre région et pour le monde que nous partageons » a dit le Prix Nobel de la Paix.

Dénonçant les arrestations massives contre les Kurdes, il  affirme: « Le fait que des milliers de personnes croupissent en prison pour des délits politiques, dont certains en attente de jugement et d'autres condamnés et purgent des peines de prison, est profondément troublant. »

« Il est temps de parler et d'écouter. En 2009, des pourparlers entre le leader kurde emprisonné, Abdullah Öcalan, et les autorités turques ont créé un espoir pour une paix durable. Il nous a rappelé les premières négociations menées par le gouvernement d'apartheid avec le prisonnier Nelson Mandela, qui ont finalement conduit notre parcours pacifique de l'apartheid à la démocratie!

En septembre 2010, nous avons accueilli favorablement l'annonce que le gouvernement turc allait tenir des négociations officielles inclusives avec Öcalan.

Mais nos espoirs ont été anéantis, à la suite des élections générales en juillet 2011. Les négociations ont subitement pris fin, laissant la place à l’escalade de la violence et à l’arrestation de beaucoup d'autres militants kurdes. »

Destmond Tutu a lancé un appel pour un cessez-le-feu entre la Turquie et le PKK, qui est la première étape nécessaire pour des négociations formelles, la réconciliation et une paix durable.

Les premiers signataires de cet appel sont : 

-M. Dalaï Lama, Prix Nobel de la Paix, le Tibet

- M. Jimmy Carter, prix Nobel, ancien Président des États-Unis d'Amérique

- José Ramos-Horta, prix Nobel, ancien président du Timor oriental

- M. Gerry Adams, président du Sinn Féin, Irlande

- M. Kjell Magne Bondevik, ancien Premier Ministre, Norvège

- M. Ingvar Carlsson, ancien Premier ministre, Suède

- M. Paavo Lipponen, ancien Premier ministre, en Finlande

- M. Anker Jørgensen, ancien Premier ministre, le Danemark

- M. Kjeld Olesen, ancien ministre des Affaires étrangères, Danemark

Pinpin exprime sa solidarité avec Öcalan

Dans une déclaration envoyée à la conférence de Bruxelles,  Axel Pinpin, poète, activiste et ex-prisonnier politique philippin a exprimé sa solidarité Abdullah Öcalan. « Nos gouvernements ne sont pas différents les uns des autres et en ce sens, nous nous battons contre le même système mondial capitaliste dirigé par l'impérialisme américain - il est donc indispensable que nous continuons à renforcer nos rangs et à s'unir pour atteindre nos objectifs communs » a dit l’ex-prisonnier politique philippin.



Galerie Photo 1 image

 
 
 
 
Voir les images
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS