26.03.2017
Vague de violations des droits humains au Kurdistan de Turquie
2012-11-08 13:34:28
Yazdir

L’Association des droits de l’humain (IHD) en Turquie dénonce l'aggravation des violations des droits humains en Turquie. Près de 27.000 cas de violations des droits dont 665 cas de tortures et de mauvais traitements, ainsi que plus de 3.100 arrestations pour motifs politiques ont été recensés par l’association au cours des neuf premiers mois de l’année 2012 dans la seule région kurde.

« Alors que la torture et les mauvais traitements se poursuivent, des restrictions à la liberté d’opinion et d’expression persistent. Des réunions et des manifestations ont été interdites et ont subi des interventions policières. Les assassinats de femmes et la violence à l'encontre des femmes se poursuivent. En bref, toutes les parties désavantageuses de la population subissent des violations des droits »  a dénoncé Raci Bilici, le secrétaire de la branche d’IHD de Diyarbakir, chef-lieu du Kurdistan de Turquie, lors d’une conférence de presse tenue le 7 novembre. 

 Violations des droits

Le rapport de l’association dresse un bilan accablant de neuf mois. Les chiffres prouvent la dégradation de la situation des droits humains dans la région kurde, mais aussi sur l’ensemble du pays. Au moins 26.939 cas de violations des droits humains ont été constatés par l’association au cours des neuf premiers mois de l’année 2012 dans la seule région kurde, soit « le sud-est de l’Anatolie », contre 29.366 cas sur toute l’année 2011 et 23.520 cas en 2010.

Arrestations

L’association récence 3.177 arrestations pour motifs politiques dont 1.162 placements en détention, contre 6.306 arrestations dont 1.917 placements en détention pour toute l’année 2011.

Au niveau national en 2011, un peu plus de 12.600 arrestations avaient été constatés par la même l’association,  contre  7.100 arrestations en 2010 et 7.718 en 2009.  Le rapport annuel avait répertorié 3.252 cas de tortures et de mauvais traitements en 2011, soit cinq fois plus que 2007.

Toujours au niveau national, le régime turc a arrêté au moins 27.503 personnes dont 6.444 emprisonnements en trois ans, entre début 2009 et fin 2011, selon l’association.

Torture

Sur neuf mois, au moins 665 cas de tortures et de mauvais traitements ont en outre été rapporté dans la région kurde, tandis que la police est intervenue 112 reprises contre les manifestations pendant lesquelles 182 personnes ont été blessées.

Condamnations, interdictions

L’association a également répertorié 11 décisions de fermeture, ainsi que 98 perquisitions et attaques contre des partis politiques, syndicats, associations et centres culturelles, dans la même région durant la même période.

Le rapport affirme que 1.715 personnes ont fait l’objet d’enquêtes, de procès et de condamnations, 634 publications ont été saisies et interdites et la défense en langue kurde devant les tribunaux ont été interdit 326 fois.

Lire aussi:

L’État policier institutionnalisé en Turquie: plus de 12.600 arrestations en 2011

Turquie: la répression ne connait aucune limite



Galerie Photo 12 image

 
 
 
 
Qui sommes-nous? © ActuKurde, 2012 - Courrier :actukurde@gmail.com -Tous droits réservés RSS